Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 08:00

 

 

Mercredi soir, j'ai trouvé quatre poussins dans ma boîte aux lettres... Bien emballés, bien propres, tout beaux. Je les ai délivrés de leur prison de papier-bulles et j'ai souri.

Il y avait une petite lettre de Poulette Dodue dans l'enveloppe.

Elle se terminait en ces termes : J'adooorerais voir ta tronche là tout de suite.

 

Désolée ma Poulette, j'ai pas anticipé. J'aurais dû prendre une photo. Je peux vous dire que j'ai surkiffé en voyant l'enveloppe. Préliminaire fabuleux d'une surprise à venir. Un peu comme quand je savais que j'allais avoir "Candice nourrit son bébé dans son rocking-chair" mais que je n'osais pas ouvrir le paquet cadeau. Je te rassure, coupine, j'ai ouvert l'enveloppe. Parce que :

 

1/ J'adore les surprises.

2/ J'adore qu'on me file des trucs (mais ne m'envoyez pas vos gamins, pas de blagues !), parce que les objets donnés ont une histoire.

 

 

La Poulette m'a donc envoyé quatre livres... Quatre livres à elle. Ca faisait longtemps qu'on ne m'avait pas offert de bouquin. Rapport à Monsieur Nanou qui a du mal à cerner mes goûts allant de Mary Higgins Clark à Daniel Pennac. Des grands auteurs et de la "chick litt'" comme dit la Poule.

J'avais fait une provision de vieux livres à moi que je voulais relire et voilà qu'elle m'en offre un que je voulais m'acheter : Le Mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti. Caroline en avait fait l'éloge et je le voulais ce bouquin...  Mais j'ai remis à plus tard tout achat non dédié au mariage... Là, mMon rêve est réalisé et ça ne m'arrive pas souvent-souvent.

 

 

Aaaaaaaaaaaaaaah, il en faut vraiment peu pour égayer une soirée toute grise (rapport à cette grêle qui nous st tombée dessus aujourd'hui !). Il en faut peu et tu l'as fait.

Je pensais que tu allais m'envoyer une petite carte, Poulette Dodue, mais là... Ca me touche beaucoup. Et surtout, ça me fait PLAISIR. Parce que c'est offert avec plaisir (ne dis pas non, tu l'as écrit dans ta lettre !).

 

Merci, merci, merci. Sais pas quoi te dire d'autre, suis sans voix. Et ça ne m'arrive JAMAIS. Faut-il vous rappeler que je suis THE bavarde de niveau mondial. Et là, sciée.

 

Alorom a eu ces mots très justes à ton sujet, Poulette Dodue et  Adorable (je me permets Alorom, t'es pas fâchée dis ?) :

 

  "Poulette ne blogue pas, elle, son truc c’est le commentaire, toujours juste, toujours fin, faut dire que y’en a sous la crête" (copyright Aloromisette dans ce billet très chouette)

 

C'est bien vrai. Et faut dire qu'il y en a aussi dans le coeur...

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 08:00

 

 

... et de me fâcher avec des trop bonnes blogueuses et coupines en leur plagiant leurs bonnes idées.

 

Tu vois coupine (ou coupin, je ne suis pas sectaire), il me manquait un truc dans mon blog que j'aime. Un truc qui me permettrait de te donner des infos sur moi (parce que je sais que ça t'intéresse beaucoup, ne dis pas le contraire), de te parler de mon ptit quotidien sans pour autant te pondre un gros narticle ou te mettre un gros PS en fin de billet.

 

J'ai cherché une idée, LA bonne idée. Et j'ai fini par trouver : j'allais te donner des news fraîches quoi ! Des trucs que j'aime, des trucs que j'aime pas !

 

J'ai pensé au "J'aime - J'aime pas", c'était déjà pris. Même que Marjoliemaman le maîtrise avec brio.

 

J'ai pensé au Up and Down (comme les lofteurs, tu t'rappelles ?), c'était pris aussi. Même que Caroline et ses penséesen font très régulièrement des Up and Down.

 

J'ai pensé au Top et Flop... Je ne me rappelle plus bien où j'ai chopé cette idée... Attends, je cherche... Y'a du Papa, y'a du oum... Grrrrrr me rappelle pas, c'est dingue quand même ! Ça doit être parce que la blogueuse porte le même prénom que la fillette qui m'a volé le coeur de mon fils.

Bref, c'est sûr, c'était pris le top et flop... C'était pas le top, c'était même un grand flop !

 

 

J'ai bien sûr pensé braquer Madame Papadoums  en lui criant que bon, oh, eh, tu vas me filer ton top et flop et qu'ça saute ! Et puis finalement, je me suis rappelée qu'elle avait des enfants, et Marjoliemaman aussi et Caroline aussi. J'ai du coeur que veux-tu !

 

Et puis ça m'est venue comme une envie de pisser d'un coup : Pifou, le chien. Le fils de Pif, tu te souviens de Pif quand même ? Le chien des BD PIf, du journal Pif Gadget (j'ai encore mon pistopatate, le pistolet offert dans l'un des numéros), l'accolyte d'Hercule le chat !

 

Pifou et les deux seuls mots qu'il sait dire :

 

GLOP

pifou-glop.jpg

 

 PAS GLOP

  pas glop

 

Il ne reste plus qu'à trouver ce qui est GLOP dans ma vie et ce qui est PAS GLOP.


Mais là j'ai de quoi blablater des heures !!

 

Pifou revient chez Nanette dès demain pour notre premier GLOP - PAS GLOP à toi et moi coupine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P.S : Ce billet et le glop - pas glop ont été inspirés par Madame Papadoums, dont j'adore les top et flop toujours super variés façon salade composée (et c'est un compliment).

 

P.S 2 : J'aime aussi la chambre de sa fille, je veux la même avec des pierres et une jolie loupiotte.

 

 

 

 

EDIT : J'ai écrit ce billet hier... Aujourd'hui, je découvre...qu'il existe un glop-pas-glop chez bbflo... Je veux mourir ! J'ai TOUJOURS un métro de retard !

Please bbflo, laisse-moi l'utiliser parce que là je sèche... Fromage-dessert ? Vin rouge ou vin rosé ? Mal luné ou bien luné ? En rouge et noir...ah merde ça c'est Jeanne Mas !

Partager cet article
Repost0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 08:00

 

 

blog_addict.jpgJe suis entrée dans un cercle vicieux... Je suis accro et je ne vais pas m'en sortir. Je le sais, je le sens.

 

Au début, j'en prenais un, le matin en arrivant au bureau : un rail de Mère Joie. Si tu ne connais pas, n'y va pas. Tu mettrais ton couple, ta carrière, ta famille en péril. Le médecin dit que j'aurais dû commencer soft, j'y suis allée trop fort pour une première fois, c'est monté au cerveau direct !

Il faut dire, à ma décharge, que c'était pas la joie au bureau. Alors ça sonnait en moi comme un appel : il me fallait une dose, et vite. Sinon, c'était la déprime pendant les 8 heures restantes.

Après ce premier trip, j'y revenais, avec mes copines commentatrices. Ce qui fait que j'étais "foncedé" (comme on dit entre camés) toute la matinée.

 

Comme toutes les droguées, j'ai caché mon addiction. Personne n'a rien vu. J'ai commencé à tricher, à adapter mon emploi du temps en fonction. Je carburais comme une malade le matin, pour pouvoir me shooter en toute quiétude l'après-midi.

 

A la maison c'était pareil : préparation du repas au chronomètre et après, j'en profitais : un blog shoot, deux blogs shoots. Une petite intraveineuse de Monblogdemaman, et un petit pétard de Marjoliemaman.

Parfois, en plein "shoot", j'étais sollicitée par le Grand Haricot : "Attends deux minutes, tu vois bien que j'suis occupée !"

Le pire, c'est que c'est encore plus addictif que ma clope du soir.

 

J'ai pensé que grâce à toi ma coupine lectrice, j'allais m'en sortir. Mais ça a empiré. Tu m'as mis le lien de ton blog fait prendre d'autres trucs, tu m'as incitée. Garce Vilaine.

Tu t'es confiée à moi, tu m'as dit que toi aussi, tu avais besoin d'un blog pour te défouler etc... Alors, attirée par la lumière, je suis allée voir chez toi. Et j'y suis restée. C'est un peu ta faute quand même, non ?

Je ne suis plus comme avant désormais. Mes journées sont rythmées par les blogs la came.

 

Alors, les Béatrice, Alorom, mathulu, Bloody Mary, Princesse Vuvule... et autre as de trèfle : je ne vous félicite pas et ma petite famille non plus. Quant à mon patron, il vous maudit (et moi je l'emm****).

Grâce au ciel (et à ma vitesse de frappe et d'analyse) la productivité n'a pas baissé. Mais encore un ou deux blogs et ce sera dramatique.

 

J'ai bien pensé à faire une cure, mais au prix que ça coûte, c'est soit ça, soit le mariage !

 

Sans blague, tous ces blogs, toutes ces tranches de vie c'est du bonheur en wifi. Au point que quand il m'arrive de manquer un billet, quand je loupe un échange de comms digne d'un débat chez Ruquier... c'est un peu comme quand j'ai raté la boum d'Amandine en CM2 (celle où il y avait Franck, la bombe de l'école), ou comme quand j'ai dit non pour la péridurale : l'impression d'avoir loupé un truc trop cool qui m'aurait fait trop de bien sur le moment. Comme un plat qu'il faut manger tout de suite sinon c'est pas bon (donc pas comme la tartiflette ou le bourguignon qui sont bien meilleurs le lendemain...oups je digresse !).

 

La bonne nouvelle c'est qu'à compter du 27 mai (veille du jour où on va me scier dans tous les sens), je serai en super congé maladie. Si, si, c'est une bonne nouvelle, crois-moi.

 

Pourquoi ? Parce qui qui va pouvoir lire des blogs à n'en plus finir ? Parce que qui qui va pouvoir commenter à tout va, au point que tout le monde va vouloir me virer ?

 

C'est bibi ! Et ça... c'est le pied !

 

 

P.S : Je rigole comme ça, mais les blogs qui déchirent c'est la mort du ptit commerce ma pôv'dame !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 12:19



tagged.jpgAujourd'hui est un grand jour, je réponds à mon premier tag. Princesse Vuvule a tagué ses copines blogueuses, accessoirement, ses lectrices.

Avant que tu me le demandes, oui je connais une princesse, une vraie. Une de celles qui se bat pour avoir son Grand Haricot à elle.

Chiennes d'hormones, connasse de mère nature, certains couples n'arrivent pas tout de suite à faire un bébé.

Ca devient vite un parcours du combattant au lieu d'être juste une histoire de jambes en l'air (ou pas en l'air, comme tu veux).

J'admire ces combats, toutes ces mamans de la blogosphère qui vivent des grossesses de beaucoup beaucoup plus de neuf mois : PMGirl, PourMieuxAttendre (soeur de design)... et beaucoup d'autres.

Je sais qu'un jour, elles nous raconteront les 400 coups de leurs gamins, je le sais.

 

Bon, ma lectrice adorée, place au tag, façon portrait chinois !

 

Un objet : mon netbook, cadeau de Nanou, qui m'accompagne en déplacement

 

Un plat : Colombo de poulet ! Hmmmmmmmmm !

 

Un parfum de glace : Cassis

 

Une boisson : Un mojito... t'en as pas ? Alors sers-moi un verre de Chablis !

 

Un animal : Le chartreux. Non, pas le chat, le chartreux !

 

Une couleur : Ivoire... la couleur de la magique dress ! Je sais, je te saoule avec mon mariage !

 

Un roman : Mauvaise fille de Justine Lévy

 

Un film : "Il y a longtemps que je t'aime"

 

Un dessin animé : Princesse Mononoké, sinon en série j'ai toujours adoré cette cruche de Princesse Sarah !

 

Une chanson : A la faveur de l'automne de Tété

 

Un style de musique : Sais pas trop, j'suis éclectique ! Pourvu que ça me fasse danser et chanter

 

Une arme : Mes seins ? Si tu t'en prends un coup, tu nen te relève pas,demande à Monsieur Nanou !

 

Un lieu : La plage de Leroux à Deshaies, sur mon île-papillon. Au soleil, mais t'avais sûrement compris.

 

Un oiseau : Le colibris, dit "fou-fou" en Guadeloupe

 

Un élément : L'eau

 

Un végétal : Une courgette... en gratin c'est possible ?

 

Une fleur : L'hortensia, qui pousse partout sauf dans mes pots. Putain de merde !

 

Un fruit : La mangue (la vraie, pas celle des supermarchés !)

 

Un loisir : Tout ce qui est loisir créatif ! Et les siestes crapuleuses aussi.

 

Un vêtement : Un jean dans lequel je ne rentre plus ! Garces de poignées d'amour.

 

Une planète : Saturne, parce qu'elle a de la bouée, comme moi

 

Un bijou : ma bague de fiançailles

 

Une saison : L'été !!!! D'ailleurs parait que c'est le printemps, tu l'as vu toi ?

 

Un mois : Septembre...

 

Un jour de la semaine : Le vendredi soir, soirée en famille

 

Un instrument de musique : Le piano

 

Un mot : Maman (t'as pas oublié que t'étais ma mère dis ? alors arrête de parler de toi !)

 

Un adverbe : Autrement

 

Un verbe : Procrastiner, mais putain que j'aimerais en sortir

 

Un métal : Or blanc

 

Une voiture : La mienne, ma 106 kid, qui sent la chaussette à force d'humidité et qui a zéro option, mais putain c'est MA voiture !

 

Un personnage de fiction : Actarus, alias Goldorak... mon premier fantasme

 

Une personne que j'aimerais rencontrer : Ma mère débarrassée de ses démons et de ses défauts...

 

Une lettre : Le N, première lettre de mon prénom

 

Une heure : J'ai pas d'heure

 

Un nombre : 12, naissance de mon Titou

 

Un moyen de transport : MA VOITURE !!!!!

 

Un sport : Un quoi ?

 

Une qualité : A voir de l'imagination ET de l'auto-dérision

 

Un défaut : Butée... comme une ânesse !

 

Une activité : Far niente !

 

Un pouvoir magique : Changer à souhait la taille de ses seins !

 

Un point fort : Je m'adapte, quelque soit ton origine, ta couleur etc... Plus c'est divers, plus j'aime !

 

Un point faible : Je suis "trop"... extravertie, langue de pute (seulement le jeudi), souriante. ca déconcerte parfois.

 

Une peur : La peur de manquer... séquelle d'une vie de célibataire avec enfant pendant 6 ans...

 

Une devise : Pruneau cuit, pruneau cru !

 

P.S : Je crois que j'ai écrit plusieurs fois le mot "putain. Excuse-moi...

Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 15:13



100 0600En ce jour de blues suite à une embrouille-avec-ma-mère (je mets des tirets pour que tu ne confondes pas avec les embrouilles avec ta mère à toi, qui doivent être moins chiantes et moins fréquentes), j'avais envie de voir la vie en rose... Et de t'annoncer un heureux évènement.

De te l'annoncer à toi. Oui TOI, ma copine de la classe moyenne. A toi, ma copine au salaire moyen, au compte épargne inexistant (ou alors qui se bat pour grossir, va comprendre Charles). A toi, la fiancée midinette, ou la fiancée métalleuse qui veut se marier en noir...

Le blog Mariage Petit Budget est né ! Même si tenir deux blogs s'avèrera difficile, je suis contente de le faire.

Ce blog-là est un peu différent. Il n'est pas né d'une envie d'écrire, il est né d'une frustration. Et de l'envie de me marier aussi. Ça te prend comme une envie de pisser ce truc de mariage !

Bref, quand ça nous a pris à Nanou et à moi, on a vite déchanté. On venait d'acheter notre appart, on avait explosé notre épargne... On ne voulait pas de mariage princier mais quelque chose de chouette tout de même !

Et puis j'ai fouiné, cherché, prospecté... Et j'ai trouvé des tas d'astuces pour réduire les coûts, organiser, planifier les dépenses. J'ai choisi de les partager, je trouve ça plus sympa, t'es pas d'accord ?

Dans l'idéal, j'aimerais que ce blog vive également avec les idées de chacun (e) : créateurs de bijoux à petits prix, bijouterie pas chère, boutiques de robes, fleuristes , traiteurs (il en existe des pas chers, je t'assure !) et j'en passe...

Voilà, je t'ai tout dit... Vive les Mariés !

Partager cet article
Repost0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 07:54



overblogOuais, ça fait déjà cinq mois que je raconte ma vie sur le net. Même que ça intéresse tout le monde, si si je te jure.
Ça mérite un ptit bilan sur ce nouveau mode de journal intime que j'aime d'amour...

- J'aime Over blog parce que j'arrive à bien m'en servir et ça c'est cool...

- Au début j'avais du mal à trouver des sujets. Finalement j'ai compris qu'il n'y avait pas de sujet. Juste des tranches de vie, de l'humour et du Mojito

- Je prends beaucoup de plaisir à écrire. Je savais déjà que j'adorais ça, mais à ce point, c'est limite jouissif

- A cause de mes ouikène chargés et de la fatigue qui s'ensuit, je reste parfois plusieurs jours sans rien écrire, et tous les jours j'y pense... Franchement, il faudrait un programmateur de billet non ?

- J'ai participé à mon premier concours de blog, sur marie-claire.fr. J'ai perdu. M'en fout d'abord, l'important c'est de participer. Ouais, mais le problème c'est que j'adore gagner moi, même que y'avait un coffret de chais pas quoi à gagner !
C'est Caro et ses Pensées de Rondes qui ont gagné. C'est un de mes blogs préférés. C'est un peu comme si j'avais gagné non ?

- J'ai participé à deux concours chez la Mère Joie. J'ai pas gagné l'aspi de la mort qui tue. J'ai pleuré ce jour là. Mais j'ai survécu.
Le deuxième concours c'était le concours Norton. J'ai pas gagné non plus. Mais Norton a dit à la Mère Joie que comme j'étais belle et sexy, j'aurais droit à mon antivirus quand même ! Faut que je trouve du temps pour l'installer sur le notebook. Faut que je trouve pour écrire à Norton et lui dire que je suis fiancée, et fidèle. Que tous les anit-virus du monde ne valent pas mon déménageur.

- Je n'ai été contactée par aucune société pour vanter ses mérites. C'est vexant ! Merde, j'ai un avis, je suis un être humain bordel. Je suis particulièrement vexée par le fromage Petit Billy, sur lequel j'avais pondu mon meilleur billet. Quelle bande de chèvres !
Je ne désespère pas, il y a sûrement une marque de crème anti-vergetures qui va me contacter, ou une marque de solution pieds secs ! Ou une marque de saucisson...

- A un moment, j'ai voulu mettre de la pub sur le blog. Pas pour me faire des ronds, mais pour me faire des ronds pour le mariage. Ça faisait moche, ça clignotait alors j'ai arrêté.

- J'aime bien vos commentaires qui me touchent à chaque fois. Ceux de ma lectrice unique de la première heure (leyleydu95) ; ceux de la Mère Joie (qui font enfler mes chevilles) ; ceux d'Yzah qui m'a écrit un mail, même qu'il était trop bien. Et ceux de ma Aud', qui me connaît pour de vrai, donc bah... elle juge en connaissance de cause !

- J'ai envie de continuer le blog

- J'ai envie de créer un autre blog sur les mariages petits budgets pour partager mes bons plans. Je sais que ça existe mais le mien va tout déchirer. Et cette dictature de la thune, ce marché qui ne connaît pas la crise, ça me fait chier. Alors, je vais faire partager mes astuces, c'est tout. J'y travaille, je vous en reparle plus tard.

Sinon, c'est pas pour en reparler mais... aujourdh'ui je vais essayer ma robe. Je suis toute excitée. Tu connais Sissi Impératrice ? Bah c'est moi !


P.S : En vrai, Norton n'est pas amoureux de moi. Ils ont juste été super élégant et ont finalement offert un cadeau à tous les participants. Moi je dis, grande classe l'antivirus !

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 10:26



Chers lecteurs-trices toujours plus nombreux, ma blogo-pote La Mère Joie, dont je vous ai déjà parlée, m'a gentiment permis de participer à un super concourspour gagner l'emblème de la femme au foyer : l'aspirateur !
Pour ce faire, il me faut vous écrire un super article sur le thème de l'aspiro... Pas facile ça, surtout que je suis au bureau, en train de faire mon taf que j'exècre j'adore plus que tout.

Mais, comme je suis en pétard après Nanou, j'ai décidé de lui en foutre plein la gueule. Un peu plus tard, je te parlerai de cette crise conjugale due à une putain de bagnole. Mais entrons dans le vif du ménage sujet...



L'histoire se passe en 2007, après deux ans de sexe torrided'amour sans nuage, Nanou et moi, amoureux fous l'un de l'autre, décidâmes de franchir le pas et de vivre ensemble. 
Après nous être endettés sur 25 ans, nous emménageâmes dans le petite ville de Banlieue-sur-Orge, entre ville et campagne. N'ayant connu la vie commune que pendant six mois (à oublier) avec G** le bûcheron, ma nouvelle vie me sembla rapidement idyllique. Pas un jour sans un "je t'aime", le rêve non ?

LGVC9072R.jpgJe devins rapidement une fée du logis. Petits plats, ménage... Ménage, petits plats...
Pourtant, il fallut se rendre à l'évidence au bout de six mois... Quelque chose ne collait pas, quelque chose clochait... Un nuage énorme et orageux se profilait à l'horizon de mon couple... L'homme qui vivait avec nous, qui avait changé notre vie et était devenu un beau-père aimant et un amant formidable un conjoint attentionné, n'était pas celui que je croyais...

Il m'avait menti, c'était indéniable. Je me souvenais même du jour où il avait délibérément feint d'être l'Homme Parfait... C'était un samedi, et ce jour-là, consciencieusement il avait briqué et astiqué sa voiture... Pas une miette, pas un gramme de terre n'avait résisté à son aspir'auto rageur et vengeur. Je l'avais regardé, les yeux amoureux et embués de larmes. Il m'aimait, il aimait mon fils... et il savait passé l'aspirateur. C'était Lui de toute évidence.

Et un soir pourtant, nous fûmes au bord de la rupture... Je revenais du travail terrassée par la fatigue, le ras-le-bol et un début de sciatique. Un coup d'oeil dans la salle à manger fut la goutte d'eau... La couche de poussière sur les meubles avait l'air d'une moquette... Les moutons sur le sol broutaient tranquillement mon parquet, et même le carrelage de la salle de bain.
Je me souvins que Nanou était en congé depuis deux jours déjà. Qu'avait-il donc fait à part dormir ?

Rapidement, en arpentant mon appartement, mes chaussettes blanches devinrent grises... Je sentis à plusieurs reprises des miettes de pain sous mes pieds, vestiges du petit déjeuner du feignant...
La pensée me vint furtivement qu'il était sans doute souffrant... Mais non, j'entendis l'infâme au poil dans la main, chanter sous la douche...

Quand il sortit, je l'interrogeai innocemment :

Moi (furax mais l'air de rien) : "L'aspirateur est en panne ? Il manque des sacs ?"

Nanou : "Non, non, enfin j'crois pas, je l'ai pas allumé de la journée. Pourquoi ?"

Moi : "Oh pour rien, mon coeur, si la couche de poussière ne te gêne pas, c'est pas bien grave... Et puis, pour le ménage, je suis là ! C'est bien connu..."

Nanou : "T'es énervée j'ai l'impression ? J'ai fait quoi au juste ?"

Moi : "Rien, c'est bien ça le problème... Tu as fait quoi aujourd'hui exactement. J'arrive et rien n'est fait ! T'es fâché avec l'aspi ou quoi ??"

Nanou : "Bah heu, non. Mais bon, comme tu aimes bien le faire... Et puis c'est pas sale !"

Moi : "Non, c'est JUSTE dégueulasse et poussiéreux. Y'a JUSTE rien de préparer pour le dîner ! T'as JUSTE plus de chaussettes dans ton tiroir vu que tu ne fais jamais de lessive. Mais c'est pas grave, puisque je suis JUSTE
la femme de ménageici ! Je te demande pas de préparer un bourguignon, juste de passer l'aspi !"

Nanou : "Moi je fais rien ??? Moi ??? Et qui a repeint le salon ? Et qui a fait les travaux avant d'emménager ?? Putain, t'es gonflée !"

Moi : "Moi c'est pas putain, c'est Nanette ! Et les travaux ça t'a pris une semaine ! Le ménage c'est toutes les semaines ! Merde !

Une heure plus tard...

Nanou (penaud, la queue entre les jambes si je puis m'exprimer ainsi) : "Alleeeeeez boude pas... En fait, si tu veux tout savoir, je sais pas m'en servir de TON aspirateur... Et puis toi, tu le fais tellement bien...

Moi (toujours furibarde) : "MON aspirateur, alors ça ça veut tout dire !"

Nanou (de bonne volonté) : "Bon, ok, j'arrête les arguments. Mais quand même le truc des sacs aspi, j'y arrive pas, je sais pas les changer ! Je vais T'acheter un aspi sans sac pour ta Saint-Valentin ! Puisque tu tiens TELLEMENT au ménage"

Moi (mauvaise) : "Vas-y, achète-moi un aspi en cadeau... Puisque le sexe ça compte TELLEMENT peu pour toi..."


Voilà ma participation au concours pour gagner un aspi dernière génération... Cette histoire est vraie de vraie. On a même connu une grosse crise à cause du ménage.
Aujourd'hui, Nanou participe un peu plus... Il a appris à faire les pâtes, à mettre une machine en route et à me demander si j'ai besoin d'aide. Parfois, quand on reçoit des invités le temps le permet, il se risque à nettoyer la salle de bain.

Mais l'aspirateur, jamais. J'ai beau faire, j'ai beau dire, il fait un blocage. Ça doit venir de l'enfance, je sais pas...

Et vous savez c'est quoi le pire ? (je sais, cette phrase n'a rien de français). Le pire c'est que je veux qu'il en fasse plus...mais que ce n'est jamais assez bien fait... Alors je repasse derrière !
Et quand vraiment je suis lucide, je me dis que prendre soin de ma maison, ça me plait ! Mélanger un tas de restes et lui donner un nom de plat, ça me plait bien aussi...

Sans rire, les hommes et le ménage, c'est incompatible ou c'est juste chez moi ?

P.S : Vous remarquerez cette tendance à mettre des mots rayés... C'est du pur plagiat de chez La Mère Joie. J'adore quand elle fait ça, donc je le fais aussi. Logique.

P.S 2 : Vous remarquerez cette tendance à utiliser le passé simple au début du texte. C'est du pur plagiat de chez La Mère Joie. Vous ne le saviez pas, mais c'est elle qui a inventé le passé simple. Si, si, je le jure.

P.S 3 : Je me suis livrée à 200% en te racontant cette anecdote douloureuse de ma vie de couple. Je me sens mieux... Et en plus, je peux gagner un aspi, ça me fait encore plus de bien à l'intérieur de moi.

P.S 4 : Je retire tout ce que j'ai écrit dans les P.S 1 et 2. Je viens de lire que je risque 300.000 euros d'amende. Je peux pas les payer, rapport à l'argent...

EDIT : Ce billet est rangé dans BlogoNanette, parce que cette semaine, j'ai vraiment la sensation de faire un peu partie de la blogosphère !

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 10:45



Tu te demandes surement comment ça m'est venue cette idée de blog lectrice unique ? Non, tu te le demandes pas ? Bah j'vais t'le dire quand même !

Je suis tombée en amour de la blogosphère par pur hasard... Je ne connaissais des blogs que le côté "blogs pour ados" : un tas de photos persos avec des "lâchez des comms" écrits partout ! Je trouvais ça pas mal qu'on puisse poser sur la toile tout ce qui nous passe par la tête. Même si ce n'était pas de la prose, au moins c'était de l'expression.

J'adore écrire, mais écrire sur un blog, je n'y aurais jamais pensé avant ce fameux jour de septembre, au bureau (oui oui je sais, j'y vais pour bosser !), où on papotait allègrement avec mes collègues d'un sujet récurrent : les bébés !!!
Je n'étais pas la dernière à argumenter evidemment, avec mon super-accouchement-de la mort-sans-péridurale (je sais que Caroline Ingalls a fait pareil 5 fois, mais bon...).
En retournant à mon bureau après la pause déjeuner, j'ai fureté sur des sites sur les jumeaux, parce qu'avec mes supers collègues on se dit souvent que ouaaah c'est du boulot ! Mais curieusement ça nous attire aussi, cherche pas à comprendre, tu peux pas ! Pure idiotie féminine !

Et puis je suis tombée sur CoupDouble, le blog d'une maman de jumeaux. J'ai adoré ce site plein d'anecdotes sur le quotidien de cette maman, les bons plans pour survivre (si si, c'est de la survie !) quand on a des jumeaux, mais aussi sur son aventure de maman entrepreneuse. Je trouve ça culotté les mamans qui se lancent. Hop, dans mes favoris le super blog !
De CoupDouble, j'ai découvert Mon Blog de Maman et Pensees de Rondes.

Mon Blog de Maman, c'est le blog d'Isabelle et c'est frais, drôle et parfois archi réaliste. Etre maman c'est pas toujours rose, être over-bookée c'est parfois ingérable.
C'est aussi truffé de bons plans comme j'en connais peu : jouets, jeux, comment amuser ton gamin quand il pleut et j'en passe !
Parfois, ses billets sont courts mais efficaces et ça j'adore, parce que je ne sais pas encore le faire. La preuve, je te raconte comment je suis tombée en amour pour les blogs...le tout 3 millions de mots !

Pensées de Rondes, c'est, c'est... C'est mon must havecomme disent les filles in the move !
La plume de Caroline est aiguisée, acérée, tendre, câline, coquine aussi parfois. Plus qu'un blog, c'est une bouffée d'air frais et parfois quand je la lis, je me dis "putain mais c'est moi ça !".
Comme ce billet où elle nous avouait à nous ses supers lectrices uniques, qu'elle laissait trainer les factures...jusqu'à ce que la date passe, flirtant avec le commandement payer, ou les courriers d'huissiers...
Je me reconnais quand elle nous dit que son adorable petite dernière...elle nous la vendrait bien tellement elle l'empêche de dormir.
Je me reconnais parfois dans ses anecdotes avec l'Homme...mais chuuuuut c'est un secret.
Parfois, elle nous distille un petit billet "apolitique de gauche"...comprenne qui pourra. Elle m'a fait réaliser qu'on pouvait mal voter...comprenne qui pourra.
J'aime sa plume d'un amour aussi fort que celui que je porte à celle de Daniel Pennac (ça fait un peu sexe non "la plume de Daniel Pennac ?), je voudrais écrire comme elle. J'aime son style. Je l'admire quoi. C'était mon cri du coeur.

Depuis, il y en a eu d'autres des blogs que je lis désormais tous les jours en arrivant au boulot (oui, c'est moi qui vais payer vos retraites !)et dont je suis devenue accro, surtout des blogs de filles, de mamans, mais de mamans nanas, c'est pas pareil, pas des pintades ! Il y a La Mère Joie, MarjolieMaman, BigBeauty, les Papadoums...
Comme j'écris des ptits trucs depuis longtemps, je me suis dit que j'avais envie de m'y mettre moi aussi. Et puis que ça allait me faire du bien de partager mes humeurs avec un tas d'inconnus (non je ne suis pas exhibitionniste !).

Ces blogs pour moi, sont plus que des journaux intimes, c'est un concentré d'humour, de journalisme, de fashion-attitude (ou pas !). Je te le redis : MA BOUFFEE D'AIR FRAIS !


Alors la suite, lectrice unique, tu la connais. J'ai choisi mon hébergeur, mon bien-aimé Over-Blog, parce qu'il est simple d'utilisation et parce que le design (prononce disaïne si tu ne sais pas parler anglais !) me plaisait.
A toi aussi ça te plait la fleur qu'on voit en haut , et l'espèce de page de cahier ? Oui ? Tant mieux c'est fait pour !

Et me voilà sur la toile ! Et chaque jour, j'aime un peu plus... Je kiff comme disent les jeunes.

Demain, ô ma lectrice unique, je te parlerai de Nanou, parce que ça fait longtemps et parce qu'il est parti pour la semaine et qu'il me manque.
Ca ne sera pas trop mielleux promis, mais comme il en a pris plein la poire dans mon premier billet, un peu à mon tour de morfler !

P.S : Vendredi je commence mon jobenplus dont je te parlais , je te raconterai tout promis !

P.S2 : Johnny, fais pas l'con, reviens !

Partager cet article
Repost0